Projet "Toitures végétalisées" (TVEG) dans l'agglomération genevoise - 2014-2016

  • Porteur
    hepia, heig-vd, Hes.so
Retour au centre de ressources

[ Compte-rendu d'étude ] [ Publié en 2016 ]

Choix des végétaux et innovation végétale
Végétalisation du bâti et des infrastructures
Rédacteur(s) :
ROCHEFORT Sophie, CONSUEGRA David, PRUNIER Patrice, BOIVIN Pascal, CAMPONOVO Reto
objectifs :

 

  • Mesurer l'impact des toitures végétalisées sur le micro climat urbain et déterminer les bénéfices pour la qualité thermique des bâtiments ;
  • Quantifier l'effet des toitures végétalisées sur l'hydrologie urbaine, déterminer leur bilan hydrique, fournir les bases pour la modélisation de leurs effets à l'échelle du quartier ;
  • Caractériser la biodiversité floristique et entomologique des toitures végétalisées, et évaluer les services écosystémiques de cette entomofaune urbaine ainsi que la sensibilité de cette biodiversité aux changements climatiques ;
  • Elaborer ainsi des outils d'aide à la décision tenant compte de l'interaction entre ces facteurs pour décliner une meilleure implantation et garantir une efficacité optimale des toitures végétalisées ;
  • Répondre aux objectifs de la loi sur la Biodiversité et son réglement d'application ainsi qu'au Programme Nature en ville cantonal ;
  • Etablir dans quelle mesure ces toitures végétalisées doivent s'intégrer dans le développement territorial afin qu'elles jouent pleinement leurs rôles dans un contexte de changement climatique.
résumé :

 

En milieu urbain, le phénomène d'îlots de chaleur et l'accroissement du nombre d'évènements climatiques extrêmes dans un contexte de changement climatique inquiètent les planificateurs. Les extrêmes de chaleur engendrent des répercussions négatives sur la santé des habitants. Le risque hydrologique urbain (pluies extrêmes) devient un danger majeur et la biodiversité urbaine est menacée. Parmi les mesures de prévention, de nombreuses études ont démontré que la végétalisation des infrastructures et la protection des espaces verts sont d'une importance capitale. Toutefois, dans le Canton de Genève, qui compte une des plus grandes villes de la Suisse, l'impact et les bénéfices du développement des toitures végétalisées sur la qualité thermique, le risque hydrologique, ainsi que sur la biodiversité, n'ont pas été évalués. Un diagnostic climatique et environnemental ainsi qu'une évaluation des performances de ces infrastructures sont urgents.

Le rapport est présenté sous la forme de différents « sous-rapports » relatifs aux volets abordés par les groupes de recherche du projet. Chaque volet du rapport a tenté de mettre en lumière les éléments importants qui ressortent de l'étude relative à son domaine mais également en les confrontant aux résultats de domaines connexes le cas échéant.

Les différents volets du rapport sont les suivants :

  • Volet biodiversité floristique (hepia)
  • Volet biodiversité entomologique (hepia)
  • Volet substrat et hydrodynamique (hepia)
  • Volet thermique et climatique (hepia)
  • Volet hydrologie (heig-vd)
suisse - toiture vegetalisee extensive - toiture vegetalisee intensive