Plante & Cité remercie les répondants à l'enquête "Cohabitation pérenne réseaux racinaires - réseaux enterrés” ainsi que les partenaires qui ont participé à sa diffusion

[ À partir du 19/07/2022 ]

Ouverte du 16 mars au 30 juin 2022, l'enquête a permis de recueillir plus de 100 réponses dont une cinquantaine de retours d’expériences de situations de cohabitations problématiques racines/réseaux enterrés ainsi que des bonnes pratiques pour éviter leur compétition en amont des projets d'aménagements.

L'analyse des réponses à l’enquête est en cours pour une diffusion des résultats sous forme de synthèse d'ici la fin de l'année 2022.
L’ensemble des résultats recueillis via l’enquête et les entretiens qualitatifs alimenteront un ouvrage à destination des professionnels concernés par l’enjeu, publié en 2023.


L'enquête a bénéficié du soutien d’Hortis, de l’UNEP, AITF, ATTF, SFA, GECAO, CNATP Pays de la Loire, ONF, Copalme, CIBI, CINOV Ingénierie, et fut aussi relayée par Urbalab ou encore par l'Agence Nationale de la Cohésion des Territoires dans le cadre du programme Action cœur de ville. Elle s'inscrit dans le cadre d'une étude intitulée " Réseaux racinaires et réseaux enterrés, quelle cohabitation possible en ville ? “ menée par Plante & Cité et financée par Val’hor.

Contact : Pauline Laïlle, chargée de mission Economie, Management, Évaluation, Indicateurs, Arbre Urbain, Santé humaine, pauline.laïlle@plante-et-cite.fr, 06 01 57 59 40

 

En savoir plus sur l'étude " Réseaux racinaires et réseaux enterrés, quelle cohabitation possible en ville ?