Les arbustes : De la conception à la gestion des espaces verts

Corinne Bitaud / ASTREDHOR
  • Porteur

    Plante & Cité

  • Partenaires
    Les Arbusticulteurs, UMR Amap, ASTREDHOR
Retour à la liste des projets

[ Projet en cours ] [ 2019 - 2022 ]

Agronomie - Sols urbains - Conduite des végétaux
Comportement des végétaux et adaptation des pratiques
Correspondant(s) Plante & Cité :
DAGOIS Robin
objectifs :

 

  • Élaborer une typologie des aménagements à base d’arbustes pour mieux caractériser les usages, contraintes et problématiques.
  • Identifier et mieux comprendre les caractéristiques d’édification des arbustes et leurs conséquences en termes d’entretien.
  • Proposer des modalités de conception (configuration, densités, choix des taxons…) qui permettent d’optimiser les phases de gestion ultérieure tout en correspondant aux usages souhaités.
  • Proposer des modalités de gestion les plus adaptées aux usages et spécificités des taxons (plantation, itinéraires techniques, matériel, tailles, paillage…) optimisés en termes de temps de travail, de production de déchets verts notamment.
résumé :

 

La gestion des arbustes constitue le premier poste en temps de travail dans les services espaces verts (20 à 25% en moyenne, sources Plante & Cité), et premier poste de production de déchets verts. La taille représente à elle seule de 30 à 50% du temps total de gestion.

L’entretien des arbustes représente également un fort enjeu économique pour les entreprises du paysage.

Les temps de travaux dédiés aux arbustes et les modes d’organisation associées dépendent très fortement des conditions de leur implantation (densité, positionnement…), du choix des essences utilisées, et des pratiques mises en œuvre en espaces verts (type et fréquence de taille…).

S’il est admis qu’une meilleure prise en compte des caractéristiques de développement et d’architecture des arbustes permettrait de mieux concevoir les aménagements à base d’arbustes et d’optimiser leur gestion, les connaissances restent encore lacunaires, notamment si l’on s’attache aux spécificités des différents taxons.

Un premier état des lieux bibliographique international de 2016 (Plante & Cité et les Arbusticulteurs) avait permis de faire les constats suivants :
- Il existe peu de références scientifiques sur l’architecture des arbustes d’ornement.
- Les vocabulaires et les notions scientifiques pour décrire et comprendre l’architecture et le mode d’édification des arbustes ne sont pas systématiquement partagées entre les scientifiques et les praticiens.
- Des observations à mener sur les modes d’édification des arbustes (chronologie, ordre d’enchainement, position et durée de vie des axes…) permettraient d’optimiser les pratiques d’entretien et d’aménagement.

méthode :

 

Un partenariat avec l’association les Arbusticulteurs (regroupant des experts des arbustes) depuis plusieurs années a permis de transmettre et mutualiser auprès du réseau Plante & Cité les connaissances et pratiques les plus avancées en la matière actuellement pour optimiser cette gestion des arbustes. Cette transmission s’est faite par la réalisation de fiches de synthèse sur différentes pratiques de tailles adaptées, de journées techniques en 2015 et 2016, d’un état des lieux bibliographique international (2016). Le programme d’action prend la suite de ces premières actions.

[ 2019 - 2020 ]

Guide méthodologique sur les modalités de conception et de gestion des aménagements à base d'arbustes

Le travail préalable consistera à rassembler dans le cadre d’une expertise collective les informations essentielles pour répondre aux enjeux de la conception et de la gestion d’aménagements à base d’arbustes avec trois facettes : Economie, Paysage, Végétal.


Cette expertise collective sera complétée par des études de cas documentant et analysant différentes problématiques (temps de travaux, coûts, matériels, modes d’organisation, usages, croissance, itinéraires techniques, configuration, densité, associations végétales…). Ces informations sont encore très mal documentées et constitueraient pourtant des repères utiles aux professionnels. Ces études de cas seront également l’occasion de consulter les professionnels sur leurs besoins en nouvelles connaissances pour optimiser les usages et la gestion des arbustes.


En outre, le guide méthodologique proposera aux professionnels, et par typologie d’aménagements à base d’arbustes, des clés pour comprendre une série de problèmes rencontrés sur le terrain, et les premières actions correctives avec des propositions de prescriptions ou de plans de gestion.

[ 2019 - 2022 ]

Observatoire de terrain de spécimens plantés

En s’appuyant sur un outil d’expérimentation pour l’aval de la filière porté par ASTREDHOR et sa station du CATE, le travail consistera à étudier plus finement les caractéristiques d’édification et de comportement à la taille d’une série de taxons. La mise en place d’un tel observatoire découle notamment de la nécessité d’observer des arbustes ayant reçu le minimum de perturbations de type habillage ou taille au cours de leur croissance, et depuis leur stade le plus juvénile. Après l’élaboration d’un référentiel d’observation, les objectifs de ces observations sont ainsi de déterminer 1- la genèse des premiers axes (position, durée de vie), 2- le renouvellement des axes (positionnement par rapport aux autres axes, vitesse de croissance au cours du temps, durée de vie).

La finalité est de préciser ainsi les itinéraires techniques associés à leur gestion en tenant compte de leurs spécificités.
Parallèlement, de ressources sur la qualité et itinéraires techniques propres à la production de jeunes plants d’arbustes selon les typologies d’architecture des arbustes, des itinéraires techniques adaptés de habillage/taille en début d’élevage en pépinières seront élaborés. En complément, une grille de critères de qualité architecturale pour l’achat de jeunes plants de pépinières, et déclinée par type d’architecture ou mode d’édification des arbustes, sera également proposée.

arbuste - conception - entretien - gestion des espaces verts - temps de travail