Espaces végétalisés urbains et santé : mesures et leviers d'action à l'échelle du quartier

  • Partenaires
    Institut Agro (Agrocampus-Ouest), Plante & Cité, Angers Loire Métropole, Angers Loire Développement, l'Agence Régionale de la Santé délégation du Maine-et-Loire
  • Financeurs

    DREAL et Agence Régionale de Santé (ARS) des Pays de la Loire

Retour à la liste des projets

[ Projet en cours ] [ 2017 - 2021 ]

Economie et management
Végétal - Paysage - Urbanisme : approches intégrées
Santé et bien-être, Pratique de gestion et d'entretien durable
Correspondant(s) Plante & Cité :
MEYER-GRANDBASTIEN Alice, LAILLE Pauline
objectifs :

 

  • Construire, tester et valider une méthodologie d'évaluation et caractérisation des liens entre espaces végétalisés urbains et santé des habitants à l'échelle d'un quartier.
  • Réaliser le diagnostic d'un écosystème urbain à l'échelle d'un quartier pour améliorer les connaissances de l'impact des espaces végétalisés sur le bien-être et la santé des citadins et créer des méthodes, des outils et des indicateurs qualitatifs et quantitatifs transposables dans d'autres situations urbaines.
  • Analyser comment intégrer cette méthode dans les décisions d'aménagement à l'échelle d'un quartier sous la forme de recommandations et de préconisations.
résumé :

 

La présence de nature en ville soulève des questions de santé publique non négligeables puisque 80 % des principaux déterminants de santé relèvent de déterminants sociaux et environnementaux (Réunion de lancement du PRSE3, 1er mars 2017). C'est pourquoi il existe une forte demande sociétale afin de mieux connaitre et évaluer les effets de l'environnement urbain sur la santé. Cette demande est d'autant plus grande que 66 % de la population mondiale vivra en ville d'ici 2050 selon la Division de la Population de l'Organisation des Nations Unies.

Il existe donc des enjeux importants pour mieux intégrer l'environnement dans les politiques de prévention de santé et sensibiliser les aménageurs afin qu'ils prennent en compte les questions de santé publique dans leurs projets d'aménagement. A ce titre, il a été développé les Evaluations des Impacts sur la Santé (EIS). Cette démarche a été définie lors du consensus de Göteborg en 1999 : "L'Evaluation d'Impact sur la Santé (EIS) est une combinaison de procédures, de méthodes et d'outils par lesquels une politique, un programme ou une stratégie peuvent être évalués selon leurs effets potentiels sur la santé de la population et selon la dissémination de ces effets dans la population." (WHO Regional Office for Europe, 1999).

Plusieurs EIS ont été menées en France, notamment à Rennes (EIS sur le projet d'aménagement de la halte ferroviaire de Pontchaillou, 2011), en Ile-de-France (EIS sur les projets de transports en commun de la Plaine Commune, 2014) et à Angers (EIS sur le quartier Montplaisir, NOVASCOPIA, 2017). Bien que ces travaux évaluent un ensemble de facteurs environnementaux, sociaux et économiques, ils s'intéressent très peu aux impacts spécifiques des espaces végétalisés urbains sur la santé.

A ce jour, alors que la recherche sur cette thématique se développe fortement (Hortig et al. 2014) et que des effets significatifs sur la santé sont observés (WHO Regional Office for Europe, 2016), il n'existe pas de méthode bien définie pour permettre aux collectivités d'évaluer les effets de leurs espaces végétalisés sur la santé de leurs habitants.

La conception d'un tel outil permettrait, d'une part, d'aider les aménageurs à optimiser le cadre de vie urbain et, d'autre part, de promouvoir les filières du végétal.

La question qui se pose alors est : comment évaluer et caractériser les effets des espaces végétalisés et de leurs composantes sur la santé des habitants ? Le projet "Cours St-Laud : Rôle et bienfaits du végétal sur la santé des habitants" cherche à répondre à cette question en étudiant les liens entre santé publique et espaces végétalisés urbains à l'échelle d'un quartier.

Ce projet cofinancé par la DREAL et l'Agence Régionale de Santé (ARS) des Pays de la Loire s'inscrit dans le Plan Régional Santé Environnement 3 (PRSE3) visant à étudier et mieux connaitre les impacts de l'environnement sur les différents déterminants de santé.

 

Livrables et publications :

  • Guide méthodologique présentant une description de la méthodologie ainsi que le schéma conceptuel et chronologique de mise en oeuvre. Ce guide sera illustré par des exemples d'application issus de la réalisation de l'étude sur la Cours St-Laud
  • Séminaire de restitution au 1er trimestre 2021 

[ 2017 ]

Recherche bibliographique

Identifier comment caractériser les composantes paysagères et végétales ainsi que la population à l'échelle d'un quartier

[ 2018 ]

Conception de la méthodologie

Conception de la méthodologie sur la base d'une étude de cas concret ; le quartier Cours St-Laud à Angers. En parallèle, rédaction d'une première version du guide méthodologique

[ 2020 ]

Application de la méthodologie sur un nouveau quartier de la ville d'Angers

Application de la méthodologie sur le quartier de la Roseraie à Angers afin de mettre en évidence des ajustements ou des difficultés de mise en oeuvre. L'objectif est également d'avoir une première estimation du temps, des moyens et des compétences nécessaires pour la mise en oeuvre de la méthodologie. En parallèle, finalisation du guide méthodologique

[ 2020 - 2021 ]

Phase de faisabilité

Phase de faisabilité permettant d'étudier les modalités d'application de la méthodologie, les acteurs auprès desquels la diffuser, ainsi que les conditions juridiques et réglementaires qui doivent l'entourer. Plante & Cité assurera le portage administratif et financier de cette dernière étape du projet 

bienfait du végétal - habitants - sante humaine - santé publique