IRRIG : Etat des lieux et pratiques de la gestion et des stratégies d'économie de l'eau dans les espaces verts urbains

  • Porteur

    Plante & Cité

  • Partenaires
    collectivités, paysagistes, industriels expert de l'arrosage
  • Financeurs

    à définir

Retour à la liste des projets

[ Projet en cours ] [ 2022 - 2023 ]

Agronomie - Sols urbains - Conduite des végétaux
Gestion de l'eau et arrosage
Correspondant(s) Plante & Cité :
DAGOIS Robin
objectifs :

 

  • Dresser un état des lieux sur les pratiques de gestion de la ressource en eau des collectivités françaises (en terme de stratégies d'économies et d'alternatives de ressources en eau)
  • Acquérir des données sur les modalités de conception des aménagements végétalisés et la manière dont l'eau est prise en compte pour assurer les fonctions rendues par les végétaux (en terme de gestion de l'eau mais aussi en termes de bénéfices rendus par les plantes).
  • Développer des guides d'aides à la conception des espaces verts et de la préservation de la ressource en eau.
résumé :

 

Le dérèglement climatique impose une adaptation constante de la part des concepteurs et des gestionnaires d'espaces verts. Parmi les enjeux identifiés, l'utilisation de la ressource en eau pour l'arrosage pose certaines limites notamment lors de périodes de sécheresse prolongées. Pourtant c'est à ce moment que les végétaux en ont le plus besoin, tout comme les citadins qui profitent des espaces de nature et du bénéfice sur le rafraichissement et le confort thermique.

Un stress hydrique conduit les plantes à mettre en oeuvre des stratégies pour survivre. La fermeture des stomates au niveau des feuilles permet de limiter la transpiration et la consommation en eau du sol. Revers de la médaille, les végétaux contribuent de manière moindre au rafraichissement urbain et au confort thermique des usagers. Pire, les sécheresses répétées engendrent des risques de dépérissement. La question de l'usage de l'eau pour assurer ces différentes fonctions se pose.

Au-delà de simples autorisations d'arrosage, celui-ci peut être régulé et optimisé par de nombreux modes de gestion (paillage, apport de matières organiques, tonte, fauches). A cela s'ajoutent les fréquences et les doses d'arrosage pour éviter les pertes et maximiser le rendement de l'eau consommé par la plante.

La conception des espaces verts et l'implantation de nouveaux sujets (exemple des arbres) doit prendre en compte cette contrainte et la diversité de la ressource se doit de palier aux manques d'eau en périodes critiques (utilisation des eaux brutes, des eaux grises). Le choix d'essences plus adaptées (indigènes ou non) et le mode de plantation (volumes de sol, systèmes d'arrosage) permettent d'anticiper ces contraintes.

 

Publics destinataires : Agences de l'eau, industriels de l'arrosage, bureaux d'étude (sol et/ou eau), paysagistes concepteurs, gestionnaires publics (collectivités)

[ 2022 ]

Enquête auprès des collectivités sur l'arrosage

[ 2023 ]

Synthèse de retours d'expériences d'aménagements nouveaux et anciens

Prise en compte des différentes stratégies de gestion de l'eau comme des outils pour remplir des fonctions essentielles pour les végétaux sur le rafraichissement et la survie (observations d'éléments de conception et de dimensionnement de l'aménagement et des itinéraires techniques en place)

[ 2023 ]

Réunir et synthétiser la littérature scientifique dans le domaine

arrosage - eau - economie des ressources - espace vert - stress hydrique