BON Z'AIL - Explorer le potentiel de l'ail en alternative à la dévitalisation chimique

  • Porteur

    Plante & Cité

  • Partenaires
    BREST METROPOLE , ANGERS, NANTES, PARIS, OFFICE NATIONAL DES FORETS, UNEP, OFFICE FRANCAIS DE LA BIODIVERSITE, Centre de ressources espèces exotiques envahissantes, CEN Pays de la Loire, FCEN, ITAB, SNCF
  • Financeurs

    En construction

Retour à la liste des projets

[ Projet en cours ] [ 2022 - 2024 ]

Protection Biologique Intégrée et gestion de la flore spontanée
Réglementation et bonnes pratiques, Reconnaissance et gestion de la flore spontanée
Correspondant(s) Plante & Cité :
GUERIN Maxime, GUTLEBEN Caroline
objectifs :

 

  • permettre aux gestionnaires de disposer d'une technique de dévitalisatiion compatible avec la réglementation dans les situations les plus contraintes
  • mettre à disposition des gestionnaires un protocole d'utilisation de l'ail afin de garantir une efficacité optimale
résumé :

 

Bien que l'arbre, symbole de la nature en ville, soit de plus en plus mis en avant dans les aménagements urbains, il reste des situations où il est parfois nécessaire de le supprimer pour des raisons de sécurité, de cohabitation difficile avec les réseaux enterrés, voire lorsqu'un arbre est porteur d'un agent pathogène à risques (i.e. chancre coloré du platane...). Le programme DEVIT [2019-2021] a permis de mettre en avant des solutions alternatives pour les situations où il n'est pas nécessaire de retirer l'arbre dans son ensemble. En revanche, là où une intervention mécanique s'avère impossible ou inefficace (arbres poussant sur un ouvrage d'art, arbres produisant des rejets ou drageons...), les solutions efficaces ET autorisées manquent, notamment sur les sites où la loi Labbé s'applique et où il n'est plus possible d'utiliser des dévitalisants chimiques.

Pour combler ce manque, les gestionnaires expérimentent différents procédés plus ou moins efficaces et qui peuvent se situer à la limite du cadre légal. Certaines solutions présentent cependant un potentiel intéressant, et, parmi celles-ci, l'ail ressort comme le candidat ayant le plus de potentiel. En effet, la dévitalisation à l'ail est relativement simple à mettre en oeuvre et présente une efficacité intéressante. De plus, bien que la technique ne soit pas encore légalement autorisée (conformément à la réglementation phytosanitaire), l'ail semble un bon candidat à l'homologation en tant que substance de base. Si la technique a été testée sur le terrain, elle ne semble à ce jour pas avoir fait l'objet de travaux de recherche ou d'expérimentations d'où un manque de références techniques et scientifiques sur le sujet permettant sa diffusion au grand nombre.

Afin de permettre à l'ensemble des gestionnaires de JEVI de pouvoir utiliser cette technique, il est nécessaire :

  • de comprendre quels sont les mécanismes/substances à l'origine de l'effet (a priori à chercher dans les substances produites au moment de la germination)
  • de définir les conditions d'utilisation pour une efficacité optimale : beaucoup de questions reste encore en suspens, d'ordre technique (sous quelle forme l'ail doit-il être utilisé ? quand ? comment ? quel entretien de la souche une fois l'intervention réalisée ?...), d'autres sur l'efficacité (au bout de combien de temps attendre un effet ? Est-ce que la technique est efficace sur les arbres à rejets ? Quel impact des conditions climatiques sur l'efficacté...)
  • de monter un dossier pour faire approuver l'ail en tant que substance de base

 

Si vous testez déjà cette technique ou souhaitez participer au futur réseau de sites pilotes, signalez-vous à l'adresse suivante : maxime.guerin@plante-et-cite.fr

 

 

[ 2023 - 2025 ]

Volet 1 : Expérimentation

  • Définir les conditions optimales d'utilisation en testant différentes modalités d'application (différents traitements de souches, formes d'ail, périodes d'application)
  • Evaluer l'efficacité en fonction du contexte (conditions climatiques, essences gérées...)

[ 2023 - 2025 ]

Volet 2 : Monter un dossier pour faire approuver l'ail en tant que substance de base

  • Rassembler les éléments nécessaires au montage du dossier puis le présenter à la Commission Européenne

ail - dévitalisation - preparation naturelle peu preoccupante - réglementation - substance de base - technique alternative