Chancre coloré du platane : Actualisation du guide de bonnes pratiques et évaluation des produits de désinfection des outils [Actualisation]

  • Porteur

    Plante & Cité

  • Partenaires
    DGAL- ministère de l'agriculture et SRAL-DRAAF des régions touchées, GECAO, Francie Maire Arboconseil, ANSES, FREDON, UNEP, Collectivités territoriales
  • Financeurs
    • Office Français de la Biodiversité (Ecophyto) pour le VOLET 1
    • À déterminer pour le VOLET 2
Retour à la liste des projets

[ Projet en cours ] [ 2023 ]

Protection Biologique Intégrée et gestion de la flore spontanée
Méthode de lutte et biocontrôle, Prévention - Prophylaxie - Surveillance, Reconnaissance et gestion des organismes nuisibles
Correspondant(s) Plante & Cité :
GUERIN Maxime, GUTLEBEN Caroline
objectifs :

 

  • Mettre à jour le guide « Bonnes pratiques de gestion du chancre coloré du platane » en tenant compte de l'évolution de la connaissance et de la réglementation (VOLET 1)
  • Amender le guide d'un volet sur la description de cas pratiques en lien avec les contraintes de terrain pour appliquer la réglementation (VOLET 1)
  • Évaluer l'efficacité des solutions de désinfection des outils (VOLET 2)
résumé :

 

Le chancre coloré du platane, organisme de quarantaine, est responsable du dépérissement de milliers d’arbres à travers la France chaque année. Transmis de proche en proche via les connexions racinaires entre platanes et vectés par les outils et engins contaminés, sa diffusion à travers le territoire est favorisée par l’activité humaine. Faute de méthodes de gestion spécifiques disponibles, la lutte se base sur l’abattage systématique des arbres atteints et avoisinants puis leur incinération, entrainant une perte importante de patrimoine arboré. Jusqu’alors cantonné au Sud de la France, de nouveaux foyers de chancre coloré du platane sont régulièrement découverts dans la moitié Nord ces dernières années (Nantes, Anthony, Créteil, Pantin, Villejuif, Chartres). Dans ce contexte, un nouvel arrêté national de lutte obligatoire sera publié prochainement afin de correspondre à cette nouvelle situation et d’intégrer les exigences découlant du règlement d’exécution (UE) 2022/1629 qui vient de classer les zones de France historiquement colonisées en zone d’enrayement. Dans cette perspective, le contenu du guide de bonnes pratiques publié en 2018 en accompagnement de l’arrêté de 2015 nécessiterait une mise à jour.


Mettre en pratique les mesures réglementaires pour limiter la propagation de ce pathogène s’avère difficile pour les gestionnaires de terrain. Respecter l’ensemble des modes opératoires n’est dans les faits pas toujours possible et les gestionnaires en accord avec le SRAL ont besoin d’adapter ceux-ci aux contraintes locales qui peuvent impacter aussi bien l’organisation temporel que spatial des chantiers d’abattage. Des questions se posent également sur la pertinence d’imposer l’utilisation de produits désinfectants pour limiter la propagation via les outils et engins, ces produits n’ayant pas d’efficacité prouvée contre le chancre coloré. Dans ce contexte, doit-on continuer à utiliser des produits à impacts et engendrant un coût ? Il serait nécessaire d’évaluer strictement leur efficacité au regard de ce pathogène. La ville de Lyon en lien avec Francis Maire Arboriste Conseil a déjà réalisé quelques analyses qui nécessiteraient d’être complétées.

[ 2023 ]

VOLET 1 : Mise à jour du guide de bonnes pratiques

  • Intégration des nouvelles exigences réglementaires

Groupes de travail avec les DRAAF concernées et la DGAL

  • Ajout d’un volet consacré à la description de cas pratiques (adaptation locale de la réglementation, communication auprès des acteurs concernés et du public, évaluation budgétaire d’un chantier d’assainissement …) selon différents types de contraintes

- Définition de la grille des contraintes incompatibles avec une application à la lettre des textes réglementaires
- Recueil de témoignages de gestionnaires confrontés à ces contraintes
- Visites de terrain, reportages photographiques

[ 2023 ]

VOLET 2 : Evaluation de l’efficacité des solutions de désinfection des outils

Dans le prolongement des travaux réalisés par la ville de Lyon et en lien avec un comité de pilotage

  • Définir la liste des solutions à évaluer au regard de leur mode d’action (activité fongicide)
  • Définir un protocole d’évaluation de ces solutions :

- Dans le respect des conditions d’utilisation (et notamment du temps de trempage)
- Dans les conditions de terrain (durée de trempage très restreinte)

  • Faire réaliser les analyses par un laboratoire habilité
  • Restituer les résultats et les préconisations associées

bonnes pratiques - chancre coloré - desinfection - platane