Végétal local, une marque pour la biodiversité de nos territoires

  • Porteur

    AFB, CBNPMP, AFAC Agroforesteries, Plante & Cité

  • Financeurs

    Agence Française pour la Biodiversité, Ministère de l'Écologie du Développement Durable et de l'Énergie, Ministère de l'Agriculture de l'Agroalimentaire et de la Forêt, CNR, EDF, RTE, TIGF, VNF, Fondation l'Occitane, Interprofession Val'hor, FRC Pays de la Loire.

Retour à la liste des projets

[ Projet en cours ] [ 2012 - 2018 ]

Ecologie et biodiversité
Végétaux d'origine locale
Correspondant(s) Plante & Cité :
HEDONT Marianne
objectifs :

 

Donner un cadre technique et scientifique à la production et à la commercialisation de végétaux sauvages, en se basant sur une cartographie nationale des zones de récolte-utilisation.

 

résumé :

 

Le marché français de végétaux d’origine sauvage ne disposait pas de garantie pour qualifier la provenance de ces végétaux. Dans ce contexte la marque collective simple "Végétal local" a été créée en 2015 à l’initiative de la Fédération des Conservatoires Botaniques Nationaux, l’AFAC - Agroforesteries et Plante & Cité. La marque Végétal local est aujourd'hui portée par l'Agence Française pour la Biodiversité qui en est désormais propriétaire. Le CBN Pyrénées Midi-Pyrénées, l'Afac-Agroforesteries et Plante & Cité en assurent l'animation à l'échelle nationale.

La labellisation "Végétal local" garantit pour les plantes, les arbres et les arbustes sauvages : (1) leur provenance locale au regard d'une carte des régions d’origine, avec une traçabilité complète depuis le site de collecte en milieu naturel ; (2) la prise en compte de la diversité génétique d’origine ; (3) une conservation de la ressource dans le milieu naturel. C’est le matériel végétal (graines, boutures, plants…) qui est labellisé, pour une région d’origine donnée. Les entreprises ou structures qui sont en mesure de fournir ces végétaux ont obtenu le droit d’exploiter la marque, pour une liste d’espèces donnée, et pour des régions d’origine spécifiques.

"Végétal local" permet ainsi de proposer aux initiatives locales un cadre technique et scientifique partagé pour répondre aux enjeux écologiques de fonctionnement des milieux et valoriser des filières de production de semences et plants d'écotypes locaux. Le référentiel technique et le règlement d’usage associé prévoient un système de contrôle (assuré par des auditeurs indépendants) et une traçabilité, de la collecte en milieu naturel jusqu'à la diffusion du matériel végétal.

A l’animation de la marque Végétal local s’associe la marque Vraies messicoles, qui vise à la conservation des plantes compagnes des cultures en s’appuyant sur les mêmes critères.

 

Pour en savoir plus :

 

méthode :

 

Phase 1 : Valoriser l’utilisation de végétaux d’origine locale auprès des professionnels au travers d’une marque collective simple élaborée par une démarche participative.

Phase 2 : Accompagner et valoriser le développement de démarches ou labels locaux pour la production et la diffusion de semences et plants indigènes.

[ 2012 - 2016 ]

Encadrer les filières de production d'espèces végétales sauvages indigènes - Référentiel technique Végétal local

Promouvoir et accompagner la mise en place de filières d’approvisionnement en végétaux sauvages d’origine locale, au regard d'une cartographie des zones de collecte. Réponse aux objectifs de restauration et de fonctionnalité des écosystèmes, et de conservation de la biodiversité des milieux remaniés par l’homme.

Pour cela un référentiel technique définit les modalités de collecte, de production, de multiplication, d’élevage et de commercialisation des végétaux bénéficiaires de la marque collective simple Végétal local. Il précise également la carte des régions d’origine ainsi que les modalités de respect de ces régions et de traçabilité des végétaux attributaires de la Marque.

[ 2014 - 2015 ]

Démarche nationale pour une production certifiée d’arbres et d’arbustes d’origine locale

Cette étude s’inscrit dans le cadre d’un projet national de production certifiée d’arbres et d’arbustes ligneux d’origine locale (au regard de la zone de collecte) porté par l’Association française arbres champêtres – agroforesteries (Afac-agroforesteries). Ce projet s’appuie sur quatre axes qui fournissent des outils techniques, validés scientifiquement et méthodologiquement, pour la préservation et la promotion d’espèces ligneuses indigènes :

  • Le premiere axe porte sur les conditions techniques de récolte et de culture des principales espèces plantées.
  • Le second sur le cahier des charges de la récolte devant être respecté pour garantir la diversité génétique et les modes de gestion de la ressource en graine.
  • Le troisième axe est un cahier juridique concernant les sites de récolte pour préciser les conditions d’accès à la ressource en matériel végétal.
  • Le quatrième axe est un plan de sensibilisation et de formation sur les végétaux d’origine locale (se basant sur une cartographie des zones d'origine).

biodiversite - espece indigene - filiere horticole - filiere paysage - fleur sauvage - flore-locale - genie ecologique - végétaux d’origine locale