Optimisation de la Conception et de la Gestion des Aménagements Arbustifs (ArbuoGeco)

  • Porteur

    Plante & Cité

  • Partenaires
    Les Arbusticulteurs, INRAE UMR IRHS, ASTREDHOR
  • Financeurs

    Interprofession française de l'horticulture, de la fleuristerie et du paysage Val'hor, en recherche de financements complémentaires

Retour à la liste des projets

[ Projet en cours ] [ 2019 - 2022 ]

Agronomie - Sols urbains - Conduite des végétaux
Comportement des végétaux et adaptation des pratiques
Correspondant(s) Plante & Cité :
DAGOIS Robin
objectifs :

 

  • Synthétiser les connaissances techniques autour de la tenue dans le temps des aménagements arbustifs en lien avec leur conception et leur gestion
  • Élaborer une typologie des aménagements à base d’arbustes pour mieux caractériser les usages, contraintes et problématiques
  • Identifier et mieux comprendre les caractéristiques d’édification des aménagements arbustifs et leurs conséquences en termes d’entretien
  • Proposer des modalités de conception (configuration, densité, choix des taxons…) qui permettent d’optimiser les phases de gestion ultérieure tout en correspondant aux usages souhaités
  • Proposer des modalités de gestion les plus adaptées aux usages et spécificités des taxons (plantation, itinéraires techniques, matériel, tailles, paillage…) optimisées en termes de temps de travail, de production de déchets verts notamment
  • Communiquer autour de l’optimisation de la question de la préservation de la strate arbustive au sein des collectivités par le volet de la simplification de l’entretien
résumé :

 

La gestion des arbustes constitue le premier poste en temps de travail dans les services espaces verts (20 à 25% en moyenne, sources Plante & Cité), et premier poste de production de déchets verts. L’entretien des arbustes représente également un fort enjeu en termes d'organisation et d'ergonomie pour les entreprises du paysage.


Les temps de travaux nécessaires aux arbustes et les modes d’organisation associés dépendent très fortement des conditions de leur implantation (densité, positionnement…), du choix des essences utilisées, et des pratiques mises en œuvre en espaces verts (type et fréquence de taille…). S’il est admis qu’une meilleure prise en compte des caractéristiques de développement et d’architecture des arbustes permettrait de mieux concevoir les aménagements à base d’arbustes et d’optimiser leur gestion, les connaissances restent encore lacunaires, notamment si l’on s’attache aux spécificités des différents taxons.


Aujourd’hui, la connaissance technique autour des modes de conception des massifs ou des haies (choix des espèces, modes de plantations, densité) reste à consolider et à mieux associer à l’entretien associé (modes, période et fréquence de taille).

méthode :

 

Un partenariat avec l’association les Arbusticulteurs (regroupant des experts des arbustes) depuis plusieurs années a permis de transmettre et mutualiser auprès du réseau Plante & Cité les connaissances et pratiques les plus avancées en la matière actuellement pour optimiser cette gestion des arbustes. Cette transmission s’est faite par la réalisation de fiches de synthèse sur différentes pratiques de tailles adaptées, de journées techniques en 2015 et 2016, d’un état des lieux bibliographique international (2016). Le programme d’action prend la suite de ces premières actions.

 

Le projet se décline en deux volets :

  • un volet opérationnel via la mise en œuvre d’un observatoire des pratiques de gestion et de conception des aménagements arbustifs. Cet observatoire permettra de caractériser les pratiques existantes sur un vaste panel de situations où sont employées des espèces arbustives.
  • un volet expérimental où seront mis en place des essais en conditions contrôlées (notamment au sein des plateformes expérimentales d’Astredhor) et au sein d’aménagements réels. Cette action permettra d’évaluer le comportement des communautés végétales entre elles, notamment en évaluant l’influence de la concurrence entre différentes espèces végétales. Ensuite, la mise en place de modes de gestion différenciée au sein d’aménagements réels permettra de faire le parallèle entre l’observations et ces essais.

 

Les résultats permettront l’élaboration de plusieurs documents de synthèse autour de la conception et de la gestion, notamment un guide de gestion adapté à la typologie des aménagements arbustifs.

arbuste - conception - entretien - gestion des espaces verts - temps de travail